Related Posts with Thumbnails

Gastronomades

Blog cuisine et recettes. Bienvenue sur Gastronomades, le blog des papilles vagabondes !

mardi 29 août 2006

Eclade de moules charentaise

          01_moules_eclade

Eclade ou églade ? J'en ai appris de belles chez "Cuisine du Sud" (toujours instructif, les blogs !)

En Charente-Maritime, enfin...du côté de Royan, puisqu'il faut être précis : nous disons éclade. Mais il s'agit bien de la même recette.

Pendant l'été, nous ne manquons pas de réaliser cette fameuse éclade de moules. Ce plat typique est très simple. Prévoyez 500g de moules fraîches par personne, ébarbez-les grossièrement, car les résidus seront détruits par le feu. Il vous faut une planche en bois, aussi grande qu'il y a de convives, ici, pour dix, notre planche (une palette en bois en fait, qui vous fera de l'usage d'une année sur l'autre, si vous la choisissez bien solide) mesurait environ 80 x 45 centimètres. Il faut planter un clou en son centre, qui servira à dresser le premier trépied de moules, base de l'édifice. Tout l'art de l'éclade réside dans le fait de monter le plateau de moules de façon solide, à partir de ce trépied. Elles doivent être disposées de façon à s'ouvrir vers le bas, côté plateau donc (voir photo ci-dessus et les autres ci-dessous), de façon à ne pas recevoir de cendres. Les charentais recouvrent cette architecture d'un manteau d'aiguilles bien sec (prévoyez d'aller ramasser une grande quantité d'aiguilles de pin en forêt, pas moins d'un contenant de sac poubelle de 100 litres vous sera nécessaire !)

Puis, mettez le feu à plusieurs endroits de cette couverture d'aiguilles (trois ou quatre points suffisent à l'embraser)

Après une haute flamme spectaculaire de bonne augure, le brasier s'appaise, et meurt. Chassez alors les cendres énergiquement, à l'aide d'ustensiles (ici moyen du bord = cartons de fortune !), puis soulevez à deux le plateau très précautionneusement, pour l'apporter à table (sur un vieux morceau de tissu, pas sur la nappe de grand-maman, elle fairait inmanquablement la tête), table que vous choisirez large et longue, car le plat est grand !

Prévoyez de beurrer des tartines de beurre salé des Charentes pour accompagner, à la mode charentaise, ces délicieuses moules fumées. Prêts pour une démonstration en photos ? C'est parti...et bon appétit!

        06_moules_eclade

...c'est pas beau ça ? plateau 's ready...

        09_moules_eclade

...craquons une allumette à gauche...

        091_moules_eclade

...puis une à droite...

        092_moules_eclade

...dernière mise à feu...

        094_moules_eclade

...entre temps, la nuit est tombée...telle Ariane, le brasier s'élève d'un seul coup...

        093_moules_eclade

...feu aux contours flous et fascinants...

        04_moules_eclade

...cendres...

        03_moules_eclade

...et dernières flammes...

        05_moules_eclade

...c'est prêt !

*Elles s'écladent aussi en Poitou-Charente : allez jeter un oeil sur les reportages-éclade de Mijo et de Fleur de Sel.

Vous n'avez pas la moelle de monter votre plateau...vous recherchez du spectaculaire ?
Rendez-vous au restaurant de La Cabane à l'Eguille Sur Seudre 17600, avec comme autres spécialités, anguilles frites et "au vert" (une recette dans l'esprit du lien ci-dessous), plateaux de fruits de mer, mouclades (moules à la crème et au cognac ou pineau...), tout un programme dans un charmant cadre qui se prend pas la tête, j'adore !

 

Autres recettes du Poitou-Charentes :

poisson4

 

Tags : , , , ,

Posté par lilizen à 20:59 - Poissons - Commentaires [36] - Permalien [#]

Commentaires sur Eclade de moules charentaise

    Bravo c'est complet

    Charentais-Martime de naissance je connais l'éclade depuis mon tout jeune âge.
    Mais une variante du pays saintongeais est d'utiliser de la "javelle" de vigne pour faire le feu, il faut prendre des sarments bien secs et les couper en petit morceaux de 5 cms, autrement c'est pareil
    J'en fait une ce soir.
    Alain

    Posté par JAJA17, vendredi 20 juin 2008 à 18:05 | | Répondre
  • éclade de moules charentaises

    Coucou, c'est délicieux....



    Nicole

    Posté par clouet, samedi 5 juillet 2008 à 14:26 | | Répondre
  • La trembale et l'éclade

    L'éclade,un régal,j'y ai gouté il y a une semaine à la Tremblade.
    De retour à la maison ,je collecte les aiguilles de pin.
    Jean

    Posté par Jean(fil de mass, jeudi 25 septembre 2008 à 15:37 | | Répondre
  • on peut aussi la faire

    bonjour
    je suis charentaise, chez nous c'est une éclade, et nous la faisons avec du sarment de vigne.je la fait découvrir chaque année a quelques personnes, qui ont toujours apprécié

    Posté par zazou49, jeudi 16 octobre 2008 à 11:10 | | Répondre
  • C'est génial ces photos du feu! et que j'ai envie de manger une éclade tout à coup et j'ai comme l'impression de sentir l'odeur des aiguilles de pin!

    Posté par Alhya, mardi 29 août 2006 à 22:01 | | Répondre
  • Je n'en ai encore jamais mangé, j'adore les moules, il faut donc que je remédie à cela !

    Posté par Fabienne, mardi 29 août 2006 à 22:03 | | Répondre
  • Oh là là je craque..MERCI Lili

    Posté par Colette, mardi 29 août 2006 à 23:11 | | Répondre
  • Je suis impressionnée, ton reportage est superbe.

    Posté par mamina, mardi 29 août 2006 à 23:33 | | Répondre
  • super , j'avais vu ça dans une émission de tv , je rêve d'y goûter !

    Posté par khala, mercredi 30 août 2006 à 07:17 | | Répondre
  • J'en avais mangé une fois dans les Charente et c'était vraiment super bon. Mais avant que j'arrive à récolter 1 poubelle d'aiguilles de pin dans ma région de chênes, je vais pouvoir attendre d'aller au resto que tu conseilles qui m'a l'air tout à fait génial et sans chichi.

    Posté par Sandra, mercredi 30 août 2006 à 08:00 | | Répondre
  • J'ai eu l'occasion de découvrir ce plat l'an passé à Oleron. Délicieux...et très convivial !

    Posté par TIS, mercredi 30 août 2006 à 08:08 | | Répondre
  • Super ce reportage en photos, je crois que dans ce plat l'ambiance et la confection sont aussi bons que les moules! Je n'y pas goûté pendant les vacance (ça sera pour une prochaine fois) mais pour ce qui est de La Cabane, nous avons vu et senti les magnifiques eclades. En tout cas c'est une excellente adresse que je recommande vivement à tous les gastronomes amoureux des délices marins!

    Posté par mayacook, mercredi 30 août 2006 à 09:02 | | Répondre
  • Spectaculaire, vraiment! Il faudra vraiment que j'essaie ca un jour, c'est la troisieme que je vois apres celles de Mijo et de Fleur de Sel et c'est vraiment tentant.

    Posté par Gracianne, mercredi 30 août 2006 à 11:55 | | Répondre
  • superbe Lili. Je n'en ai jamais mangé. Cela me plairait bien !

    Posté par Papilles&Pupille, mercredi 30 août 2006 à 15:14 | | Répondre
  • Moi je m'éclate quand

    je mange une éclade....ben oui dans mon coin en fait en bord de mer on s'éclade.....c'est beau non....

    Posté par Bonaventure, mercredi 30 août 2006 à 17:14 | | Répondre
  • *Alhya, si tu as l'odeur, c'est très bon signe, les photos font de l'effet!
    *Fabienne, tu vas a-do-rer ! c'est sur, un léger goût fumé, miam !
    *Colette, tu nous fais si bien voyager d'habitude, à mon tour avec ce plat très évocateur d'une région, de te plaire.
    *Mamina, un merci pour un superbe...n'est pas de trop !
    *Khala, les rêves se réalisent parfois et c'est tant mieux!
    *Sandra, tenter avec des feuilles de chêne, je trouve que ce serait intéressant, j'adore détourner....entreprends-le vite, pourquoi-pas? et on attend la suite !
    *TIS, merci pour ton appréciation de bon goût !
    *Mayacook, je suis très contente que tu aimé Le restaurant LA CABANE, c'est une de mes adresses favorites, dans le coin-coin, faire des heureux, est leur meilleure publicité!
    *Gracianne, grâce à toi, je viens d'aller jeter un oeil sur le reportage de Fleur de Sel, que j'avais loupé, et qui nous manque...elle a promis de revenir en automne, et c'est tant mieux, en attendant, je lie son article à celui-ci, ainsi que le reportage d'une autre poitevine, j'ai nommé la délicieuse Mijo !
    *Anne, merci merci! je ne doute pas une seule seconde que cela te plairait!!!! trop bon!
    *Anne, alias Miss Bonnaventure, hi hi, tu t'éclades aussi, je l'ai faite cette blague itou, c'était trop beaucoup trop tentant!

    Posté par lilizen, mercredi 30 août 2006 à 17:36 | | Répondre
  • Je rentre de vacances et je vois que tu n'as pas chômé des derniers temps!!! Pour la mouclade, l'ambiance devait y être!
    J'aime ta recette de muffins à la brousse et merci pour le petit truc des caissettes à mignardises directement dans les moules! Quant au carpaccio de veau parmesan basilic... j'adhère de suite!!!!

    Posté par Catherine, mercredi 30 août 2006 à 20:47 | | Répondre
  • Ce n'est pas trop cruel, pour ces moules, de finir à la façon des Templiers?

    Et on boit quoi, avec cette éclade? Un vin de pays charentais? Ou un petit Graves blanc?

    Est-ce que ça fonctionne aussi avec des aiguilles de sapin? Parce que j'essaierais bien, en fait. Mais pas avant l'année prochaine, je pense, vu le temps qu'il fait en ce moment! La saison des feux de camp est déjà terminée depuis un mois, dans le Jura!

    Posté par olif, mercredi 30 août 2006 à 20:57 | | Répondre
  • Je ne connaissais pas du tout! Merci pour cette découverte!

    Posté par loukoum°°°, jeudi 31 août 2006 à 07:47 | | Répondre
  • tres chouette!
    euh... moule!

    Posté par penglobe, jeudi 31 août 2006 à 09:00 | | Répondre
  • tu réveilles bien des souvenirs de vacances dans les landes où on "moucladait" souvent.
    Tes muffins au bruccio sont à tomber aussi

    Posté par brigitte, jeudi 31 août 2006 à 12:56 | | Répondre
  • Hummmm !!

    J'en ai justement mangé une (petite) hier !
    J'adoooooorrrrreeee ça !
    Je me damnerais pour en manger une !!!
    Contente de refaire une petite visite sur ton blog, il est toujours aussi riche en idées, propos et photos !
    Non pas que tu sois partie en vacances comme certaines veinardes, mais moi-même j'ai dû m'absenter pour le boulot et depuis que je suis rentrée je ne refais pas surface... vivement l'été indien et ici c'est génial pour ça !
    Lucie reprenant l'école lundi 4 sept je me remetterai sur les rails au même moment
    En attendant je mange avec les yeux et je me régale en sillonnant tes pages !

    Posté par Virginie, jeudi 31 août 2006 à 13:17 | | Répondre
  • Je vais éviter de faire ça dans mon studio, on ne sais jamais
    Peu importe, un jour, j'en mangerai!!

    Posté par Déborahmia, jeudi 31 août 2006 à 13:26 | | Répondre
  • Je ne connaissais pas du tout cette façon de cuisiner les moules. Ici à Lille c'est moules-frites (marinière surtout)surtout avec la braderie de ce WE. Mais il en faut de la patience pour bien instaler toutes les moules. Trés impressionnant!!

    Posté par sylvieaa, jeudi 31 août 2006 à 14:35 | | Répondre
  • Comme ça donne envie, autant pour les moules que pour l'ambiance qu'il doit y avoir tout autour !!!
    Par ici on ne fait pas d'éclade (Côte d'Opale), quel dommage !

    Posté par Manue, jeudi 31 août 2006 à 21:12 | | Répondre
  • Ça me rappelle des vacances à Oléron! Un ami ostréiculteur de Rochefort m'avait fait goûter cette merveille. En plus de ça, il m'emmenait sur son chaland au petit matin et m'obligeait à manger des huîtres avec un coup de vin blanc par dessus dès 7 heures du matin. Euh, ben... au bout du 2º jour, j'étais habituée au régime! )

    Posté par Elvira, jeudi 31 août 2006 à 22:21 | | Répondre
  • Hé bé, je n'avais jamais vu cette façon, et je trouve ça très impressionnant!

    Posté par Marie, Paris, vendredi 1 septembre 2006 à 09:55 | | Répondre
  • Et le restau : le Cayenne sur la commune du même nom près de Marennes...à essayer pour ses fruits de mer et ses gambas king size élevées par l'ifremer juste à côté! quelle bonne région que la notre

    Posté par mamapasta, vendredi 8 septembre 2006 à 00:22 | | Répondre
  • ah, l'éclade... effectivment, la simplicité et la convivialité réunie!!! Merci pour ton commentaire... je fais un rétrolien vers ton message... si j'y arrive.
    Bizzzzz et vive l'éclade!!!
    hihi!!!
    Bizzz,
    Alexandra.

    Posté par Miss Tiny, lundi 11 septembre 2006 à 10:31 | | Répondre
  • Hello Lilizen, si tu peux "m'aiguiller" :
    http://saveurpassion.over-blog.com/article-experimentation-culinaire-eclade-proven-ale-55353022.html

    Posté par Tiuscha, dimanche 15 août 2010 à 08:48 | | Répondre
  • eclade

    oulala !!!!je fais un sacre retour en arriere dans ma vie !
    charentaise , avec toute une bande de copains nous partions en w e sur l'ile de re ! nous dormions dans les dunes et l'eclade avait deux fontions nous nourrir bien sur et nous preserver des moustiques !!!
    nous avions un petit truc pour le depart de leclade , nous fixions dans le clou une grosse " patate " decoupe tout autour ( petites encoches )
    qui permettaient de bien faire tenir les moules !!
    je suis dans la dromme depuis 25 ans , c'est sur je fais une eclade avec les amis !!
    bon apre midi

    myiam

    Posté par mamyours, samedi 21 mai 2011 à 13:55 | | Répondre
  • quel delice ! c' est qq chose que je ne pourrai jamais trouver chez moi...

    Posté par graziellla, mardi 26 décembre 2006 à 00:15 | | Répondre
  • idée originale de moules amitiés pascal goulley

    Posté par pascal goulley, vendredi 31 août 2012 à 10:19 | | Répondre
  • bon

    c'est bon, mais ensuite une impression d'avoir fait sa vidange soit même, en tout cas convivial.

    Posté par philop, dimanche 30 septembre 2012 à 11:00 | | Répondre
  • a tous ceux qui aime l'éclade de moules comme nous, nous en faisons à Bellot 77510 pour la journée du commerce de proximité le samedi 12 octobre 2013 sur la place du village

    Posté par fanfan, mercredi 4 septembre 2013 à 13:16 | | Répondre
    • Merci Fanfan, une bien belle journée en perspective, je retiens la date !

      Posté par lilizen, mercredi 4 septembre 2013 à 14:25 | | Répondre
Nouveau commentaire