Related Posts with Thumbnails

Gastronomades

Blog cuisine et recettes. Bienvenue sur Gastronomades, le blog des papilles vagabondes !

mardi 10 juin 2014

Bouillie classe matcha myrtille

        Dessert matcha myrtilles

 

05 photos vacances aout 2008 092

Il y a quelques années j'ai découvert l'auvergne avec beaucoup de plaisir (clic ici pour des photos) la saveur subtile de la reine des prés dans la cuisine de Didier Guibert, chef des "Quatre saisons" à Aurillac (qui aime sans conteste jouer des plantes des montagnes...) les côtes-d'auvergne, le fromage de Salers acheté à la ferme et enfin...les myrtilles sauvages !

Je me serais bien vue crapahutant sur les flancs des montagnes glaner des baies avec mon peigne pittoresque.

Les mois de consommation idéale de la myrtille sont juillet, août et septembre. Ca veut dire que le reste de l'année, il faut patienter, résister aux sirènes poussées sous serre, ou je ne sais où à l'autre bout du monde...ou bien...trouver de bons produits !

J'utilise quelquefois ces fruits sauvages bio et délicieux, conservés "au naturel" en bocaux*, notamment ceux produits par la ferme de la Monédière en Haute Corrèze, c'est en région limousin toute proche (voir photo ci-dessus et présentation ci-après) 

*Vous les trouverez en magasins bio.

 ..."Présentation de la ferme :  PRODUCTION: producteur de MYRTILLES

SAUVAGES sur le massif des Monédières en haute Corréze. Situées à une altitude de 900m, les zones de cueillette représentent environ 73 ha. Ce qui en fait la plus belle zone de production de la région Limousin avec une production moyenne de l'ordre de 25 tonnes par an. ENTRETIEN: LA MYRTILLE SAUVAGE (vaccinium myrtillus) est pérenne. Présente depuis des milliers d'années dans un environnement bien particulier ( sol acide, granitique, altitude supérieure à 800m, orientation nord), elle ne nécessite ni engrais, ni amendement, seulement une taille tous les cinq ou dix ans suivant les besoins. Par contre, les ligneux sont systématiquement taillés tous les deux ans. Les zones de cueillette sont parcourues l'automne et l'hiver par un troupeau de mouton suffisant pour entretenir le milieu sans le dégrader. CUEILLETTE,TRI ET CONDITIONNEMENT: LA CUEILLETTE a lieu l'été, de la fin juillet à début septembre. A l'aide d'un peigne, les cueilleurs décrochent délicatement les fruits des pieds de myrtilles et d'un même geste, les récupèrent dans un baquet. Cette opération a lieu le matin uniquement, afin de ne pas abîmer les fruits. Elle est réalisée par des travailleurs occasionnels encadrés par un chef d'équipe. LE TRI ET LE CONDITIONNEMENT sont réalisés l'après-midi. Sachant que le fruit est en fait ratissé, il est nécessaire de le trier. Cette opération est réalisée par un système de ventilation complété par un triage à la main sur tapis alimentaire..."  Crédit photos et texte Site de la ferme de la Monédière

              Cantal Cantal

 ...Difficile de résister à ces jolies baies bleues, à cette note acidulée...Aussi ces conserves m'enchantent-elles en période de disette par leur goût 100% naturel très peu sucré.

Je les ai mariées ici à la fraîcheur du thé matcha, plutôt herbacé; excellent !

04 vaches

photos vacances aout 2008 037La base de ces crèmes végétales, c'est la crème kokkoh bio, cuite avec du lait de riz, tandem idéal pour une version légère.

La crème kokkoh est à base de farines précuites de riz rond complet, de riz doux, de quinoa, d'azuki). Sa particularité : associer céréales et légumineuse(s).

Elle est également sans gluten, ce qui est appéciable pour qui veut alléger son organisme.

photos vacances aout 2008 085

On peut aussi pour cette recette faire ses propres mélanges de farine bio (riz complet, maïs, soja précuit, etc)

Voilà une bouillie classe, à déguster bien fraîche, idéale l'été, dés le p'tit déj' !

 

 Ingrédients pour 4 personnes :

Site de la Monédière


-40 g de crème kokkoh (ou un mélange "maison" sans gluten et pas trop typé au goût
-30 cl de lait de riz (ou autre lait végétal)
-2 c. à s. de sirop d'agave, pas de sucre raffiné ou au goût trop typé !
-1/2 càc de thé matcha en poudre
-2 à 3 càs de myrtilles selon vos goûts

(Crédit trois photos ci-contre Site de la ferme de la Monédière)

Dans une petite casserole, délayez la crème kokkoh avec le lait végétal.

Laissez épaissir, lorsque c'est prêt, sucrez au sirop d'agave (ne sucrer qu'après cuisson pour conserver un pouvoir sucrant) ajoutez le thé matcha, puis mélangez bien. Versez dans des pots en verre individuels.

Enfin ajoutez délicatement les myrtilles en surface, chacun plongera dedans, mélangeant les fruits à sa guise !

Nota : ne prenez ni un sucre ni de farines trop typés pour cette recette, car la saveur du matcha s'en trouverait contrariée !

Me Suivre Ou s'Abonner ?

Suivez mes recettes / Follow my recipes on http://gastronomades.canalblog.com/

Suivez-moi sur facebook / Follow me on https://www.facebook.com/pages/Gastronomades-par-Lilizen/140204549260

Mes photos sur Pinterest / My photos on Pinterest http://pinterest.com/lilizen/

Suivez-moi sur Twitter / Follow me on https://twitter.com/valerie_zenati

Suivez mes recettes sur YouTube / Follow my video-recipes on http://www.youtube.com/user/LilizenGastronomades/videos?view=0

Suivez mes recettes de fifille sur Hellocoton / Follow my girly recipes sur http://www.hellocoton.fr/mapage/gastronomades 

 

 

Tags : , , , , , , , ,

Posté par lilizen à 14:52 - Bio/Veggie - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Bouillie classe matcha myrtille

    en période de disette dis tu?? je regarderai si je vois ces conserves au magasin bio...les myrtilles j'aime tant ça.....mais le terrain acide, ici, on peut chercher....
    tu la fais la veille ta bouillie ou tu la mange tiède?

    Posté par mamapasta, mercredi 11 juin 2014 à 18:10 | | Répondre
    • hello Eve ! je la fais la veille pour qu'elle soit bien fraîche...

      Posté par lilizen, mercredi 11 juin 2014 à 19:06 | | Répondre
Nouveau commentaire